Suite à l’abondance des activités touristiques, la région de Bidart se spécialise à une politique de réhabilitation des habitats et des infrastructures immobilières. Un programme pour but d’embellir la région de Bidart a été conçu afin de maximiser son profit à l’activité touristique.

Les objectifs principaux du programme de rénovation

Premièrement, ce programme se concentre au renforcement de la visibilité des quartiers d’habitat social et régionale de la région en renforçant ses capacités physiques d’être beaucoup plus attractives. L’intégration urbaine et l’intégration sociale font des raisons secondaires de ce projet d’innovation. Dans cette perspective, la mise en ligne de ce projet consiste à renouveler les offres résidentielles afin d’homogénéiser le marché immobilier. Ceci est bidart3mis en œuvre à partir du rétablissement en profondeur du parc immobilier et les milieux résidentiels pour en améliorer la qualité et l’accessibilité. Ceci est aussi faite pour promouvoir la fonction intégrateur des lieux publics et des équipements publics. Il avait pour but de favoriser l’apparition de beaux espaces publics et d’améliorer les équipements public et surtout scolaire qui agissent sur le choix résidentiel des familles. Le troisième objectif était de diversifier les fonctions exécutées au sein des entreprises, de faciliter les déplacements afin d’assurer le droit du bien-être : déployer le réseau de transport en commun dans les villes. Enfin, ce projet avait pour but de diversifier les fonctions urbaines par la réalisation tertiaire de biens immobiliers à Bidart et le soutien aux équipements commerciaux.

Des résultats palpables après la mise en œuvre du projet

bidart2Pour le budget de fonctionnement, le programme de rénovation urbaine consacré près de 117 millions d’euros d’investissement. Ce budget a été divisé en deux dont 58 millions d’euros au titre d’un contrat signé en 2004, avec l’Agence Nationale pour la Rénovation urbaine pour la période 2004-2006, et 58,5 millions d’euros dans le cadre d’un avenant conclu pour la période 2007-2009, dont les opérations, sont en cours de réalisation. Les entreprises du Pays basque ont développé une économie très remarquable depuis la réalisation de ce projet de rénovation. Par exemple, depuis 1992, la société de Jean-Louis Brettes installée sur le Port de Bayonne, cette société fabriquait des structures en matériaux composites. Spécialiste en haute technologie pour le secteur de l’environnement et du bâtiment, la société intervient maintenant dans les domaines de l’off-shore, de la communication et des stations météorologiques destinées à cheminer dans des formalités ultimes.