defibrillateur-medium-3174079La fibrillation est un trouble du rythme cardiaque qui touche environ 750 000 français.
Elle provoque fréquemment l’arrêt cardiaque bien souvent mortel. Le défibrillateur quant à lui, permet de rétablir la fréquence cardiaque à l’aide de choc électrique. La première défibrillation cardiaque réussie, fut pratiquée par John Beck en 1947.

Le défibrillateur interne et externe

Il existe deux types de défibrillateurs, l’interne qui est implanté préalablement dans le corps du patient, et l’externe qui s’utilise directement sur son torse à l’aide d’électrodes. Le défibrillateur interne agit de manière autonome lors de fibrillations cardiaques, et envoi directement un choc électrique au cœur pour le stabiliser. Le défibrillateur externe s’utilise généralement en milieu hospitalier lors d’un arrêt cardiaque, mais il tend largement à se démocratiser.

Le défibrillateur Tout Public

A l’origine, et du fait de leur complexité, les défibrillateurs cardiaques étaient exclusivement utilisés par le personnel médical. L’apparition du défibrillateur automatisé externe a permis de populariser cette pratique. En effet, ce dernier évalue spontanément l’état de fibrillation du patient, et lui envoi si besoin la charge électrique requise. En 2007, le Ministère de la Santé autorise par décret son utilisation par tous, et son installation dans les lieux publics.

Cent-trente personnes décèdent chaque jour des suites d’un arrêt cardiaque.
Un tiers d’entre elles auraient pu être sauvées grâce à l’utilisation d’un défibrillateur.
Qu’il soit interne ou externe, médical ou grand public, le défibrillateur est devenu incontournable et indispensable.

Le défibrillateur cardiaque : un précieux allié du quotidien

Qu’est-ce que la défibrillation ?

La fibrillation est un trouble du rythme cardiaque qui touche environ 750 000 français.
Elle provoque fréquemment l’arrêt cardiaque bien souvent mortel. Le défibrillateur quant à lui, permet de rétablir la fréquence cardiaque à l’aide de choc électrique. La première défibrillation cardiaque réussie, fut pratiquée par John Beck en 1947.

Le défibrillateur interne et externe

Il existe deux types de défibrillateurs, l’interne qui est implanté préalablement dans le corps du patient, et l’externe qui s’utilise directement sur son torse à l’aide d’électrodes. Le défibrillateur interne agit de manière autonome lors de fibrillations cardiaques, et envoi directement un choc électrique au cœur pour le stabiliser.
Le défibrillateur externe s’utilise généralement en milieu hospitalier lors d’un arrêt cardiaque, mais il tend largement à se démocratiser.

Le défibrillateur Tout Public

A l’origine, et du fait de leur complexité, les défibrillateurs cardiaques étaient exclusivement utilisés par le personnel médical. L’apparition du défibrillateur automatisé externe a permis de populariser cette pratique. En effet, ce dernier évalue spontanément l’état de fibrillation du patient, et lui envoi si besoin la charge électrique requise. En 2007, le Ministère de la Santé autorise par décret son utilisation par tous, et son installation dans les lieux publics.

Cent-trente personnes décèdent chaque jour des suites d’un arrêt cardiaque. Un tiers d’entre elles auraient pu être sauvées grâce à l’utilisation d’un défibrillateur. Qu’il soit interne ou externe, médical ou grand public, le défibrillateur est devenu incontournable et indispensable.