L’apparition des caisses enregistreuses depuis quelques années a contribué à la facilité du travail des commerçants. Elle est devenue un outil indispensable dans leur travail quotidien. Cependant, la plupart d’entre elles sont utilisées dans les grandes sociétés. Mais est-elle vraiment obligatoire dans le commerce ?

L’emploi d’une caisse enregistreuse : non obligatoire

Selon la loi, il n’est pas obligatoire d’avoir une caisse enregistreuse. Cependant, il faudra justifier les recettes ou les services offerts par des tickets de caisses ou autres manières. Sans votre caisse enregistreuse, vous pouvez le rédiger à la main ou sur un carnet à souches. Mais un double est exigé en cas de contrôle.

L’État exige que toutes les recettes soient justifiées sur papier. Au lieu de le faire manuellement, la caisse fera le travail à votre place. D’un autre point de vue, l’emploi est facile, et ne réclame pas une longue formation.

Par ailleurs, elle propose diverses fonctionnalités qui peuvent vous servir. En cas d’erreur, la rectification est facile. Mais une certaine habilité de la caisse est nécessaire.

L’utilité de la caisse dans le commerce

En terme général, se passer de la caisse enregistreuse est impossible. C’est un outil indispensable pour faciliter la tenue de la comptabilité et gérer l’intégralité du commerce.

La caisse tactile fournit des tickets de caisse, à chaque vente, ce qui facilitera la comptabilité journalière, mensuelle ou même annuelle. La copie de ces tickets de caisse contribuera à prouver votre recette, à la fois pratique et sure.

Toutes les caisses enregistreuses servent en premier lieu à enregistrer les achats des clients. Elle est souvent associée avec un lecteur code-barres pour la rapidité de la vente, pour éviter les longues files d’attente.

Dans le cas d’un commerce avec plusieurs points de vente, vous pouvez les coordonner en temps réel. Vous pouvez également obtenir un tableau de bord pour connaitre l’évolution des ventes et une gestion de stocks avec une alerte pour le réapprovisionnement. La création de comptes clients vous permettra de fidéliser chacun d’entre eux facilement.

Le logiciel caisse est capable d’être le point central du commerce. L’analyse de vente est possible ainsi que la comptabilité et la gestion des stocks. Il est ainsi inutile de s’équiper d’autres logiciels en la matière ainsi que d’autres matériels.

Quelle caisse enregistreuse choisir ?

La caisse enregistreuse analogique est facile à manipuler, elle offre diverses fonctions : calculatrice, l’impression de tickets et le tiroir-caisse. Elle est la mieux adaptée pour les petits commerces.

La caisse enregistreuse tactile a les mêmes fonctions que les caisses enregistreuses analogiques. Cependant, elle a des spécificités et permet de gérer facilement votre commerce : la gestion des commandes, des livraisons, celle du personnel, des rendez-vous ou encore des programmes de fidélité. De plus, vous pouvez installer des logiciels à l’intérieur comme le logiciel de caisse. Vous pouvez y installer d’autres périphériques comme l’imprimante, etc.

Le troisième type, la caisse enregistreuse modulaire, est formé par une unité centrale, un tiroir-caisse, un écran, un lecteur de codes-barres, et une imprimante. Elle s’adapte à tout lieu. Elle vous propose quelques ports informatiques et prises électriques. Vous pouvez ajouter une connexion pour le bon fonctionnement de votre travail.

En somme, les caisses enregistreuses sont très efficaces et très utiles dans le commerce. Il vaut mieux y investir une bonne fois pour toutes pour faciliter votre comptabilité. La caisse tactile est plus onéreuse que l’analogique.

Pour utiliser la caisse, référez-vous sur la notice, ou cherchez dans le net pour vous aider dans la manipulation. En cas de souci, Soluglobe offre plusieurs types qui pourront vous intéresser. Sinon vous pouvez chercher des informations sur Soluglobe.com ou en appelant le numéro  09 72 54 70 11.