L'info du web accessible 24/24
L'info du web accessible 24/24
soin dentaire canal

Tout savoir du traitement de canal

Il se peut avec le temps et une mauvaise hygiène bucco-dentaire que les dents naturelles perdent de leur vitalité et de leur esthétique. Apparaissent alors les caries et autres abcès. Pour limiter les dégâts, les dentistes proposent généralement un traitement de canal qui permettra d’éviter de recouvrir à un implant dentaire.

Qu’est-ce qu’un traitement de canal ?

La dent se compose d’une partie interne (dentine) et d’une partie externe (émail). Au centre, on retrouve les vaisseaux sanguins et le nerf et lorsque le nerf est mort alors, l’on subit une douleur atroce qui peut entrainer un abcès si le mal de dents n’est pas soigné au plus vite.  C’est à cette étape que les dentistes conseillent bien souvent de faire un traitement de canal, car ce genre d’opération est à retenir lors de l’apparition d’abcès, de la mort ou de troubles de nerf d’une dent. Le traitement de canal est également conseillé lors de la pose de couronne et de pivot. Avant de procéder à un traitement de canal, les dentistes demandent bien souvent aux patients de réaliser une radiographie des dents. Cette opération leur permettra par la suite de repérer les changements de couleur des dents et notamment des gencives.  Cela leur permettra également de définir si la pulpe des dents peut encore survivre.  Le traitement de canal consiste notamment à vider, nettoyer, stériliser et boucher le canal de la dent, ce qui permet de conserver la dent et d’éliminer la douleur. Pour disposer de plus d’informations sur le sujet, il convient de passer sur le site : http://www.ubicentrex.fr/pro/les-pennes-mirabeau/chirurgie-dentaire/fergani-pascale.

Quels sont les traitements préconisés ?

Pour réaliser le traitement de canal, le chirurgien dentiste commence par faire quelques tests qui permettent de savoir si le nerf dentaire est mort ou malade. Une radiographie des dents s’avère impérative à cet effet et sera complétée par un test de percussion pendant lequel le dentiste tapote légèrement sur la dent avec l’aide d’un petit miroir. S’il s’avère que la dent est douloureuse alors, il y a un risque d’abcès sinon, la dent est saine. Enfin, il faudra réaliser un test électrique qui permettra de déterminer l’état des nerfs et un test de froid. Pour ceux qui se demandent en quoi ce dernier test consiste, l’idée est d’appliquer un coton-tige glacé sur l’émail des dents. Les dents devraient ressentir l’effet du froid, mais les sensations perçues ne devraient pas toutefois être à l’extrême. De même, si les dents ne ressentent pas le froid, c’est-à-dire que les nerfs sont morts ou malade.