L'info du web accessible 24/24
L'info du web accessible 24/24

Une mosaïque spéciale découverte en Turquie

La cité antique de Zeugma, située dans le sud de la Turquie, n’a pas encore dévoilé tous ses secrets. En effet, depuis près de 10 ans, cette cité a fait l’objet d’intenses fouilles archéologiques et ces missions ont fini par une découverte de vraies merveilles, notamment des mosaïques gréco-romaines parfaitement préservées.

mosaique ancienneCaractéristiques de l’œuvre

Selon les archéologues, ces œuvres d’art faisaient partie de maisons anciennes, mais elles ne servaient pas simplement de décorations. Kutalmis Gorkay, un archéologue de l’Université d’Ankara explique qu’elles étaient un produit de l’imagination du propriétaire et que ce n’était pas comme si l’on pouvait simplement choisir dans un catalogue. Le travail était fait tout en pensant à des scènes spécifiques afin de donner une impression particulière.
Les dernières découvertes remontent en 2014, mais leurs photos n’ont fait surface sur internet que très récemment. Les œuvres d’art se distinguent particulièrement par leur couleur et l’une d’elles représente les neuf Muses de la mythologie grecque disposées en cercle. D’autres, mises au jour précédemment, mettent en scène des divinités grecques ou romaines telles que Poséidon sur son char ou Dionysos.

Un site archéologique en grand danger

Avec la construction du barrage de Birecik sur le fleuve Euphrate, toute une partie du sud de la Turquie a commencé à être submergée dans l’eau. Cette situation menace également tous les sites localisés à moins de deux kilomètres de l’emplacement. La communauté archéologique a ainsi réagi rapidement en entamant des fouilles intenses. Ce qui a révélé bien plus de merveilles qu’ils ne l’espéraient même si les conditions ont été difficiles.
De ce fait, les spécialistes ont pu explorer plusieurs maisons et ont pu découvrir plusieurs trésors, y compris les fameuses mosaïques. Certaines ont été partiellement submergées, mais d’autres ont pu être sauvées et révélées. Actuellement, on peut estimer que toute la rive Est et un quart de la rive Ouest de la cité sont complètement sous les eaux.