L'info du web accessible 24/24
L'info du web accessible 24/24

Divorcer – qui peut vous aider dans les différentes procédures ?

Un divorce n’est pas gratuit, il a un coût lié aux frais du professionnel qui intervient pour vous aider dans les différentes démarches. En effet, si vous choisissez de divorcer par consentement mutuel, un avocat ou un notaire pourra vous aider ; mais leurs rôles sont bien différents. Un avocat pourra vous donner les meilleurs conseils juridiques, et il reste à votre écoute à tout moment, même dans les plus difficiles. Quant au notaire, son rôle est de formaliser l’accord en rédigeant les conventions préalables et en introduisant la procédure devant le tribunal. Vous avez intérêt à contacter un notaire si vous devez partager ou vendre un immeuble.

Comment choisir son avocat ?

Quand on parle de divorce, il est très important de ne pas choisir n’importe quel avocat, un avocat divorce, spécialiste dans le droit de la famille et le divorce peut vous apporte l’aide que vous avez besoin pendant cette période. Pour garantir le bon déroulement des différentes étapes, évitez également de choisir un avocat qui est votre ami. Même si le frais pourra être abordable, ce n’est pas la meilleure solution. Sachez qu’un bon avocat de divorce est un avocat spécialisé dans le genre d’affaires qui vous concernent.  Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des avocats dans votre région, elle est disponible dans les Tribunaux de Grande Instance ou auprès de l’Ordre des Avocats.

Comment savoir un bon avocat ?

Comment divorcer ? Puisque le divorce est une affaire importante, il faut s’assurer que l’avocat est à l’écoute de son client. Vous pouvez déterminer des qualités de l’avocat lors de la première entrevue. Si l’avocat que vous choisissez vous pose suffisamment de question, s’il est attentif à la particularité de votre cas, s’il montre disponible à tout moment pour vous aider et pour vous informer ; vous avez devant vous le professionnel qui vous convient. Quelle que soit la difficulté de la situation, votre avocat doit vous tenir régulièrement informé de l’avancée de la procédure. Si vous n’êtes pas satisfait par le service proposé par votre avocat, vous pouvez changer d’avocat à tout moment de la procédure. Néanmoins, le coût du changement n’est pas négligeable ; même si les honoraires sont libres, vous devez régler les honoraires de votre premier avocat avant de changer.  C’est pour cette raison qu’on vous conseil de prendre votre temps pour faire le bon choix dès le début.