Créateur de mode et de parfum, Paco Rabanne s’est révélé dans les 60’s. Excentrique, élégant, sensuel et intemporel, son style est mythique, qu’il s’agisse de création de mode ou de fragrance, c’est une icône du luxe. Son premier parfum, Calandre, a été lancé en 1969 et suscitait déjà un certain enthousiasme. Plusieurs parfums ont été entretemps lancés, l’Olympia de Paco Rabanne est le petit dernier. Focus sur ce parfum ultra-féminin.

Une déesse greco-romaine comme symbole

Avec le succès du parfum masculin Invictus, Paco Rabanne ne pouvait qu’offrir son équivalent féminin qu’est Olympia de Paco Rabanne. Dans la publicité qui lui est consacrée, le mannequin Luma Groth incarne une déesse à la beauté divine, telle Cléopâtre, dans une ambiance gréco-romaine moderne bercée par une chanson de Kanye West. Elle est féline et les apollons présents sont complètement absorbés par sa beauté. Le flacon de la fragrance Olympia de Paco Rabanne est en forme de laurier qu’on attribuait aux vainqueurs, à l’époque de la Grèce Antique, il est de couleur rose, c’est le symbole du pouvoir féminin absolu. Beauté céleste, audace, excellence, mythe, comme à son habitude, Paco Rabanne a su créer son propre univers pour ce parfum féminin complètement envoûtant.

Composition originale

Pour la conception de l’Olympia de Paco Rabanne, les parfumeurs Anne Flipo, Loc Dong et Dominique Ropion ont imaginé une fragrance de la famille olfactive orientale sur un accord qui n’existe nulle part, la vanille salée. De la mandarine verte et du gingembre se trouvent dans ses notes de tête. Dans son cœur, on retrouve la vanille associée au jasmin. Comme notes de fond, l’ambre gris et le bois de santal révèlent une senteur voluptueuse. La senteur intense de ce parfum oriental est rafraîchie par des notes florales.
Quant au flacon de l’Olympia de Paco Rabanne, c’est le designer Marc Ange qui l’a conçu. C’est le mariage du design moderne et de la tendance antique entre laurier, talisman et ailes, présentés tout en rondeur. So glam !