Le phénomène de remontées capillaires est causé par l’humidité du sol qui remonte dans les murs enterrés jusqu’à environ 1 m 50 de hauteur.

Quelles sont les remontées capillaires solution ?

Dans la pratique, quand les fondations d’un logement sont en contact direct avec le sol, l’eau contenue dans la terre remonte dans les murs par capillarité. Pour la définir, l’action capillaire est le mouvement de l’eau le long d’une surface en dépit des forces de la gravité. Les signes de présence des remontées capillaires sont plusieurs et varient d’une région à une autre. Cependant, quelques signes ne trompent pas, entre autres :

– une humidité ambiante excessive,

– une détérioration des matériaux au bas des murs,

– un développement de mousses,

– une apparition de moisissures ou de champignons,

– une apparition d’un dépôt blanchâtre qui est le salpêtre,

– une pulvérulence des pierres avec transformation en poudre ou en sable…

Tous ces signes d’humidité ambiante nécessitent des remontées capillaires solution.

Les techniques de traitement des remontées capillaires

Il existe plusieurs techniques de traitement des remontées capillaires. Ainsi, il est déconseillé d’utiliser des produits « bouche-pores » ou des peintures hydrophobes. En effet, ces produits ont pour effets d’empêcher les murs de « respirer ». Au contraire, ils conservent l’humidité à l’intérieur des matériaux. Parmi les remontées capillaires solution les plus utilisées, vous pouvez avoir recours à la mise en place de tuyaux d’aération, de siphons atmosphériques ou de cuvelage. Cependant, ils sont difficiles à mettre en application et requièrent des travaux complémentaires.

La meilleure technique connue en la matière est l’injection de résine hydrophobe. En réalité, cette opération permet de lutter efficacement et durablement contre les remontées capillaires. Elle a pour but de créer une barrière étanche à la base des murs concernés. Comme résultat, les murs deviennent imperméables et non mouillables et toute migration d’eau est bloquée dès la base du mur.

Pour effectuer l’injection de résine, la première étape est l’identification des sources de l’humidité via un diagnostic humidité. Ce dernier est souvent effectué gratuitement par les professionnels de l’assèchement des murs. Les mesures effectuées permettront de déterminer les zones à traiter ainsi que la quantité de produit nécessaire. Par la suite, le professionnel prépare les murs et protège les meubles à proximité des murs, pour l’injection de résine. Les murs sont percés, la résine injectée, puis les trous sont rebouchés. Il ne reste plus qu’à observer une période de séchage, avant d’apporter les finitions.