ven. Août 23rd, 2019

Ideelogique

L'info du net accessible 24/24

Voyage culturel au Japon : pourquoi ne pas visiter la célèbre île Miyajima ?

3 min read

Miyajima est une petite île située au sud-ouest du Japon, au large de la baie d’Hiroshima, dans la mer intérieure de Seto. Elle est surtout une destination touristique de par ses paysages superbes au milieu des différents temples et sanctuaires religieux (bouddhistes et shintoïstes). Cependant, l’île offre également de nombreux autres points d’intérêt qui sont tout aussi intéressants. Pour en savoir plus, nous allons vous présenter une sélection des choses à voir et à faire dans ce lieu chargé d’histoire.

1--Itsukushima-jinja_torii

Itsukushima-Jinja et son grand Torii flottant

Itsukushima-Jinja est sans aucun doute la visite la plus évidente de l’île, lors de votre voyage au Japon. Il s’agit en fait d’un sanctuaire shint? flottant qui est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, mais aussi inscrit comme un trésor national par le gouvernement du pays. Ce sanctuaire est surtout réputé pour son grand « torii » rouge vermillon au milieu de la mer trônant depuis plusieurs siècles. C’est le symbole de Miyajima qui marque l’entrée du sanctuaire. Pour les Japonais, le portail marque notamment la frontière entre le monde sacré et le monde profane.

À titre d’information, un torii est un portail traditionnel japonais. Il faut aussi noter que l’eau est un élément très important dans la religion du shintoïsme. Avant d’entrer dans ces édifices japonais, vous devrez donc vous laver les mains et vous rincer la bouche. C’est seulement après ce rituel de purification que vous pouvez librement visiter et admirer les lieux et même prendre des photos. Pour approcher de plus près le torii sacré, il est tout à fait possible de faire des excursions en kayak.

Le temple Daisho-in

Vous pouvez poursuivre votre visite dans le temple Daisho-in, situé au pied du mont Misen. C’est un temple bouddhiste ésotérique de la branche des temples Shingon. Il se visite à la manière des chasses au trésor, à la recherche des représentations religieuses à savoir les 500 statues Rakan ou encore les 1000 statuettes de Fudo Myo-O.

Bien sûr, il y a d’autres statuettes bouddhiques qui sont enfuies au milieu des feuilles de momiji. Vous trouverez par exemple les trois singes de la sagesse appelés « Mizaru ». Le complexe regorge aussi de nombreux pavillons exceptionnels, de lanternes, de mandalas, de roues à Mani pour les prières et d’une grotte.

Les autres activités incontournables

À part les temples et les sanctuaires, il est recommandé de passer du temps dans le vieux bourg de l’île. Ainsi, vous pouvez choisir de passer une nuit dans l’un de ces ryokans (auberges traditionnelles) pour vivre une expérience encore plus époustouflante. Tentez par exemple le Iwaso, ou encore le Momiji-so. Vous pourrez ensuite vous délasser dans un onsen (bain chaud japonais).

Vous aurez également l’opportunité de goûter aux spécialités culinaires de Miyajima comme les huîtres, l’anguille de la mer de Seto ou congre sur riz, mais aussi des pâtisseries en forme de feuilles d’érable du nom de momiji manju. Ne manquez pas non plus l’ascension du mont Misen qui est très apprécié des randonneurs.