Le logiciel d’architecture 3D comme son nom l’indique est un outil permettant de réaliser un plan en 3D. Un tel outil est nécessaire pour un architecte de profession pour faciliter ses tâches lors du dressage d’un plan de construction. En effet, si la création du plan d’une maison ou d’un bâtiment prend quelques jours généralement, avec un logiciel de modélisation tridimensionnelle, il est possible de mettre en place un plan précis avec sa scène en 3D en quelques heures. De plus, le plan réalisé sera tellement précis que le maître d’œuvre n’aura aucun souci pour diriger la construction. Mais comment reconnaître un bon logiciel d’architecture 3D ?

Commandes biens visibles

Un logiciel d’architecture 3D digne de ce nom ne doit pas donner du fil à retordre à son utilisateur. Certes, les versions professionnelles de ce type de logiciel sont destinées à des architectes, mais même ces derniers ont besoin d’être à l’aise dans l’utilisation. Ainsi, les logiciels de modélisation tridimensionnelle présentant des commandes bien visibles restent les plus recommandés. Le but est de ne pas rechercher partout les différentes options au risque de retarder le travail.

Absences de boutons superflus

Certains logiciels d’architecture 3D présentent des boutons quasiment inutiles qui servent soient de raccourcis ou encore pour basculer d’un plan à un autre. Ces boutons surchargent l’espace de travail et réduisent la visibilité. Les logiciels présentant de tels boutons ne sont pas conseillés à ceux qui doivent dresser des scènes présentant de nombreux détails.

Une zone précise pour le choix du catalogue et pour dessiner

Un modeleur 3D digne de ce nom doit présenter une zone précise pour le choix du catalogue. En effet, la présence de catalogue aide énormément l’architecte à identifier le plan qui convient le mieux selon la nature du terrain. Ainsi, il doit pouvoir y accéder aisément afin qu’il puisse avancer rapidement dans son travail. Il en est de même pour la zone dédiée au dessin. Cette zone est le plus exploitée, car permet la réalisation d’un plan 2D. Ainsi, le professionnel doit également pouvoir y accéder sans trop de difficultés.

Une interface intuitive

Cet aspect est très important surtout pour un logiciel professionnel étant donné que ce dernier intègre de nombreuses fonctionnalités. Avec une interface ergonomique, des options se découvrent facilement et l’utilisation du logiciel devient confortable combien, même il est complexe.

Ce sont des critères permettant d’optimiser le choix d’un logiciel d’architecture 3D, mais il faut garder en tête que seuls les architectes sont aptes à exploiter les versions professionnelles de ces outils.