portage-salarialLe portage salarial à Bordeaux est une alternative au statut salarié ou au statut entrepreneur qui attirent de plus en plus de professionnels de différents profils par ces avantages attrayants. Or, il faut savoir qu’il existe différents type de portage au même titre qu’il existe plusieurs sociétés et plusieurs statuts différents.

Le portage salarial

Le portage salarial est de plus en plus connu aujourd’hui, notamment après sa légalisation en 2008 suivie d’une ordonnance en 2015 et une convention collective en 2017. Il s’agit de la signature d’un contrat de travail entre la société de portage, le salarié porté et la société cliente. Dans ce cadre, la société de portage se charge de la gestion de toute la relation entre le salarié porté et la société cliente bénéficiant de la mission sujette du contrat, en contrepartie d’une commission.

Le portage de l’entrepreneur

Le portage de l’entrepreneur est le statut où la société de portage Bordeaux s’occupe de tout le côté administrative de l’entrepreneur/salarié porté. Cela inclut l’inscription de l’entrepreneur, la prise en charge de sa facturation, la mise à jour de son document de recette, étant un document obligatoire.

Le portage entrepreneurial

Le portage entrepreneurial permet à tout individu souhaitant d’exercer une activité sans avoir besoin d’embaucher du personnel, de pouvoir le faire en toute simplicité. Il est jusqu’à maintenant, le meilleur statut juridique pour un indépendant, grâce à sa simplicité administrative totale, une couverture du régime générale, un régime fiscal très intéressant avec la possibilité de comptabiliser ses frais.

La différence entre le portage entrepreneurial et le portage salarial

La différence entre ces deux statuts est fondamentale. Le portage salarial, étant codifié par le code du travail, et donc se rapproche beaucoup de l’intérim avec l’existence de la relation tripartite entre le client, le salarié porté et la société de portage salarial, les trois parties signent un contrat de mission et la relation entre le salarié porté et la société de portage est régie par le code du travail.
Par contre, dans le cas du portage entrepreneurial, c’est complètement différent, il n’y a pas de relation tripartite, il y a un contrat de mission entre l’indépendant et son client comme pour le cas de toute relation commerciale, et puis un contrat de mandat signé entre l’indépendant et la société de portage donnant à cette dernier le droit de gérer tout le côté administratif de la gestion de l’activité de l’indépendant.