Devenir boulanger est un métier qui inspire davantage de personne. Qu’il s’agisse d’une reconversion, d’un investissement plaisir ou du lancement d’un nouveau projet, il est important de connaître toutes les étapes indispensables et incontournables pour pouvoir exercer dans le domaine et espérer pouvoir se faire une place dans cet univers en constante concurrence. Le métier de boulanger, quels sont les points à prendre en compte ?

Boulanger, un métier

Être boulanger c’est être un artisan qui prépare, façonne et confectionne différents pains et plusieurs gammes de viennoiseries. Le métier de la boulangerie exige ainsi une certaine compétence notamment sur la fabrication de ces produits. Pour évoluer dans le domaine de ce métier très professionnel, il est indispensable de suivre une formation. À l’issue de la formation, un CAP boulanger ou un CAP boulanger sera donc délivré.

Détenir un CAP est la voie d’excellence pour devenir un professionnel du pain, de la viennoiserie et de la pâtisserie. La formation dure deux ans et permet d’acquérir tous les compétences indispensables au métier de la boulangerie. Pour renforcer le CAP, un diplômé peut également réaliser une formation complémentaire ou choisir de passer une année de spécialisation pour parfaire davantage ses connaissances et sa pratique.

En revanche, pour ceux qui souhaitent se reconvertir, le suivi d’une formation pour un CAP n’est plus une option mais devient une obligation. Pour cette catégorie de personne, la formation est spécifique et se prépare en seulement quatre mois et demi à l’Institut National de la Pâtisserie-Boulangerie ou INPB.

Boulanger, qualités indispensables

Tenir une boulangerie n’est pas une mince affaire et n’est pas un métier de tout repos. C’est avant tout un travail manuel et physique qui s’exerce à des horaires qui ne se conjuguent pas toujours avec la vie de famille. Le boulanger est pour la plupart du temps amené à se réveiller très tôt pour ne rentrer que très tard, surtout lorsqu’il travaille à son compte. Espérer pouvoir se frayer une place dans cet univers exige un exercice précis de l’activité tant au niveau de la fabrication des produits que sur la gestion du magasin et tout ce qui relève de l’administration. Outre la maîtrise de la fabrication des produits et les capacités physiques, un boulanger se doit d’établir une bonne relation de confiance et de fidélisation avec ses clients.

Boulanger, salaire

Combien gagne en moyenne un boulanger pour que ce secteur séduise de plus en plus d’investisseurs ? Le salaire moyen du boulanger est de 25 000 euros bruts par an. Cela représente environ 2 000 euros mensuel. Toutefois, le salaire du boulanger peut largement évoluer dans le temps, au fur et à mesure du développement de son affaire.