Selon le décret du 24/6/2011, sont concernés par la formation en hygiène alimentaire tous les établissements de restauration commerciale  relevant des secteurs d’activité suivants à savoir la restauration traditionnelle, les cafétérias et les établissements en libre-service et les établissements de restauration rapide.

La formation hygiène alimentaire : Pour qui ?

La Nomenclature d’Activités Françaises définit l’activité de restauration prend en charge la fourniture de repas complets ou de boissons à consommer sur le champ. Ce sont donc les restaurants traditionnels  où les repas sont servis à table, des self-services ou des établissements qui proposent des plats à emporter, des espaces temporaires ou permanents que ce soit avec ou sans places assises. Appartenir à cette catégorie, à savoir la restauration veut dire que les plats sont destinés à la consommation immédiate et n’a rien à voir avec l’établissement qui le propose.

La restauration commerciale est un groupe de mots qui est utilisé pour distinguer cette activité de la restauration collective à caractère social. Ceci nous amène à dire que les établissements dont les codes NAF sont 56.10A, 56.10B et 56.10C sont concernés.

Ceci nous amène à dire que la formation hygiène alimentaire va recouvrir les 3 activités suivantes :

  • La restauration traditionnelle : Sa spécificité est d’avoir une activité de restauration avec un service à table.
  • Les cafétérias et les libre-services où il n’y a pas de service à table et le consommateur va se servir dans un plateau individuel.
  • La restauration rapide et la vente à emporter à savoir les établissements qui proposent la vente au comptoir de boissons ou d’aliments dans des conditionnements jetables à consommer sur place ou emporter.

Pour résumer, les activités énumérées ci-dessous sont dans l’application des textes et nous trouverons donc les 3 principales ci-dessus et celles qui exercent à titre occasionnel à savoir :

  • La vente de repas dans des structures mobiles et/ou provisoire : sites mobiles, véhicules boutiques, installations saisonnières…
  • Les cafétérias dans les établissements dont l’activité de restauration n’est pas l’activité principale (grandes et moyennes surfaces par exemple)
  • Les activités des bars et restaurants avec service de salle installés à bord de moyens de transport ;
  • Les salons de thé ;
  • Les restaurants des hôtels, clubs de vacances, bateaux de croisière, et cures thermales ;
  • Les fermes-auberges ;
  • Les traiteurs disposant de places assises ou de « mange-debout »permettant aux clients de consommer les plats qu’ils commercialisent;
  • Les associations préparant régulièrement des repas.

A qui sont accordées les dispenses de formation hygiène alimentaire ?

Les professionnels ci-dessous ne sont pas concernés par la formation :

  • Les traiteurs, sauf ceux qui disposent de places assises
  • Les rayons traiteurs des GMS ;
  • Les tables d’hôtes

Situez-vous dans la catégorie qui vous concerne et si vous êtes obligés de suivre  la formation hygiène alimentaire, contactez-nous