L'info du web accessible 24/24
L'info du web accessible 24/24
Allergie chenille processionnaire

Allergie chenille processionnaire – que faire ?

Les chenilles processionnaires sont principalement présentes pendant le mois de juin et juillets. Elles se distinguent par leurs poils urticants qui provoquent des démangeaisons, souvent insupportables.  Découvrez nos astuces pour soulager les démangeaisons et les éruptions causées par les chenilles processionnaires.

Une chenille processionnaire – qu’est-ce que c’est ?

La chenille processionnaire désigne la larve d’un papillon de nuit. En France, il en existe deux types dont la chenille processionnaire du pin et la chenille processionnaire du chêne. La première est principalement présente en hiver et en automne et la seconde en été. La durée du cycle de production des chenilles processionnaire du pin est de 1 an. Elles éclosent en mois d’octobre, puis quittent leur nid entre le mois de mars et avril. Après, elles se déplacent en procession vers le sol afin d’enfouir à quelques centimètres de profondeur. C’est au cours de l’été qu’elles se transforment en nymphe puis en papillon.

En ce qui concerne la chenille processionnaire du chêne, leurs œufs éclosent entre le mois de mars et avril. En fin de journée et la nuit, elles se déplacent en procession sur les feuilles afin de se nourrir. C’est pendant le mois de juin et juillet que les chenilles processionnaires de chêne fabriquent leur nid au niveau du tronc et des branches solides. Ceci abrite des chrysalides qui se transformeront en papillon vers le mois d’août. Lorsque les poils piquants de ces chenilles entrent en contact avec la peau, ils peuvent provoquer des rougeurs, des démangeaisons et des vésicules irritantes. Si vous voulez savoir quelle crème mettre sur une piqûre d’insecte et démangeaisons agaçantes causés par la chenille processionnaire ? Nous vous conseillons de tester la crème Novabaume. Celle-ci est réputée comme un produit miraculeux contre les piqûres des insectes.

Comment se prémunir des démangeaisons causées par les chenilles processionnaires ?

Il faut tout d’abord préciser qu’une chenille possède jusqu’à 700 000 poils. Lorsqu’ils s’échappent des cocons, ils se disséminent dans l’environnement. Quand ces poils entrent en contact avec la peau, ils peuvent causer des irritations cutanées, des boutons et des rougeurs associés à de fortes démangeaisons. En effet, ces poils sont munis de minuscules crochets qui se plantent dans la peau. Pour éliminer les poils et limiter les irritations cutanées, il est conseillé de passer un papier collant sur la peau. Evitez ensuite de frotter ou de gratter les zones touchées. Un simple rinçage à l’eau clair suffit pour éliminer les poils restants. Il faut noter que des précautions existent pour se protéger des chenilles processionnaires :

  • Ne pas se promener sous un arbre qui porte un nid,
  • Eviter de se frotter les yeux ou les autres parties du corps en cas d’exposition,
  • Porter des vêtements couvrants pendant les balades en forêt ou activités en plein air,
  • Ne pas sécher le linge dehors, notamment s’il y a du vent,
  • Ne cherchez pas à détruire le nid de chenilles processionnaires.

Que faire pour soulager les démangeaisons et soigner les lésions ?

Pour soulager votre peau irritée, vous pouvez utiliser la crème Novabaume. Ce produit est formulé à base de cinq ingrédients actifs ne citant que l’huile essentielle de lavande fine. Novabaume convient à tous les types de peau et permet de soulager les éruptions et les démangeaisons. Cette crème est aussi indiquée en cas de piqûres d’insectes, de brûlure ou de coups de soleil. Il est aussi recommandé de retirer tous les vêtements et de brosser les cheveux pour éliminer les poils.

En cas de contact avec les yeux, il vaut mieux consulter un ophtalmologue pour effectuer un examen et bénéficier d’un traitement adapté. Un rendez-vous chez un médecin est aussi indispensable en cas de contact avec les voies respiratoires ou d’ingestions. Il prescrira le traitement en fonction des symptômes qui se manifestent. Si les signes s’accompagnent de vomissements, de vertige ou de fièvre, consultez immédiatement le service d’urgence le plus proche.