L’affacturage est une démarche nécessaire permettant de trouver une solution de financement pour les entreprises vis-à-vis des risques d’impayée par leurs clients. Il existe plusieurs types de contrats d’affacturage manifestant des choix différents ainsi que des notions juridiques et fiscales un peu plus difficiles. Pourtant, grâce à la présence d’un courtier en affacturage, les propriétaires d’une entreprise peuvent trouver une solution de factoring la mieux convenable à leur projet.

Quel est le rôle d’un courtier en affacturage ?

Tout d’abord, un courtier en affacturage fait une comparaison des propositions d’affacturage au sein de divers factors du marché et choisit puis propose les solutions qui conviennent le mieux à vos ambitions de financement. Ensuite, il négocie les modalités des conventions (particulièrement le prix de chaque offre d’affacturage) selon vos exigences et vos besoins. À noter que c’est la société d’affacturage (factor) qui paie le courtier en fonction des conditions déterminées dans le contrat. La plupart des entreprises qui font une activité de vente acceptent certains délais de remboursement à leurs clients. Pourtant, quand cette durée commence à se prolonger, la société peut rencontrer un souci de trésorerie. En revanche, il est envisageable de diminuer voire de se priver de ce délai en faisant appel à un factor pour céder ses créances. En contrepartie, la société d’affacturage récupère tout de suite la trésorerie associée aux créances cédées. D’une manière concrète, cette technique de financement permet de retrouver ses fonds immédiatement et sans avoir besoin d’attendre le terme de paiement.

Comment fonctionne le recours à une entreprise d’affacturage ?

Sachez qu’il est aussi admis de faire appel à un factor aussitôt que possible. Le procédé d’émission d’une facture se fait en trois étapes dont la mise en place et vente de créance, le versement des fonds et la finalisation. En premier lieu, la société établit la facture d’une prestation ou d’une marchandise à son client. La créance attachée à cette facture est ensuite cédée à la société d’affacturage en fonction de l’échéance mentionnée dans le contrat. Le factor transmet après à l’entreprise un avis d’acquisition de créance. Dès que les commissions ou les garanties sont déduites, le factor paie la créance à l’entreprise. Lorsque la créance rachetée par la société d’affacturage est remboursée, cette dernière règle donc à l’entité les retenues de garantie. Mais il convient de noter que le type d’affacturage varie selon les besoins en trésorerie ou de la stratégie de vente de l’entreprise. Si vous voulez trouver un bon prestataire dans ce secteur, cliquez ici.