Le Laos est un pays naturellement et culturellement riche. Nous vous mettons dans cet article au parfum sur la saison favorable à son exploration, en rapport avec le climat, avec cette faune et flore, ainsi qu’avec les événements culturels marquants.

Le Climat

visiter ce siteLa Laos a un climat tropical, dirigé par la Mousson. Trois saisons y divisent l’année ; frais de novembre à février, chaud et sec de mars à avril, chaud et humide de mai à octobre et frais le reste. La période autour de la fin d’année du calendrier romain est donc la plus propice au tourisme. Les températures varient de 16 ° à 25 °C durant cette saison, avec des nuances selon les régions.

Dans la montagne, on peut par exemple rencontrer une température de 5 °C à la même période. Ce qui incite les montagnards à venir plutôt durant la saison chaude et sèche, car pendant la saison humide, les précipitations y sont des plus élevées, jusqu’à 3700 mm par an.

Si vous voyager avec des enfants, il vous faut lire des renseignements ici !

Les Festivités

Les Laotiens aiment faire la fête, et pour preuve il y a des événements majeurs sur chacun de 12 mois de l’année. Alors, si vous venez pendant la haute saison, vous pouvez tomber sur le Bun Pha That Luang en novembre à Vientiane.

Au début de la fête du Pha That Luang, des centaines de moines reçoivent des aumônes et des offrandes de fleurs. Ensuite, les célébrations font rage pendant une semaine : libation, musique, feux d’artifice, etc. La fin des festivités est marquée par une retraite aux Flambeaux autour du That Luang. Cette fête est méritée puisque le That Luang est le monument le plus sacré du pays, relatif au bouddhisme.

La fête nationale est célébrée en décembre, le Nouvel An occidental au 1er janvier, la fête annuelle des moissons ou Bun Khun Khao à la mi-janvier. Durant cette dernière, les villageois remercient les esprits de la terre pour leurs récoltes. Il y a entre autres en février le Makha Busa ou Magha Puja ou encore Bun Khao Chi. Il s’agit de la célébration d’une prédication du Bouddha devant les moines, plus spectaculaire à Vientiane et au Vat Phu.

Et comme les Vietnamiens et les Chinois sont très nombreux au Laos, le Têt vietnamien et le Nouvel An chinois donnent lieu en février à d’impressionnantes cérémonies. Les célébrations se passent essentiellement à Vientiane, Pakse et Savannakhet, pendant plusieurs jours. Les temples chinois et vietnamiens voient leurs visiteurs augmentés à cette période. Et en ville, les feux d’artifice, les carnavals, les délicieux repas sont au rendez-vous.

D’autres fêtes sont surviennent pendant le reste de l’année, dont la fête du naissance-éveil-mort du Bouddha, celles des fusées, des morts, de l’appel de la pluie et ensuite le début de la retraite des pluies, etc.

Si vous voulez participer à des fêtes laotiennes, un voyage sur mesure est un must, visiter ce site pour avoir les conseils du tour operateur Laos.

La Verdure

Le Laos est encore très vert. Le gouvernement et plusieurs ONG locales œuvrent d’ailleurs pour le développement de l’écotourisme. Les moyens de transport écologiques sont favorisés : vélo, marcher, dos d’éléphants ou au moins les transports publics. Les touristes sont également incités à faire plus d’activités éco-compatibles durant leur séjour qu’autre chose. Cela génère parallèlement des revenus aux populations des zones reculées pour qu’ils puissent survivre et donc avoir le temps de veiller à ces trésors naturels qui leur font tant d’envieux.

Les paysages sont alors aussi spectaculaires qu’avant. La plupart des villages ont conservé l’authenticité de leur milieu naturel. Vous pourrez admirer cette verdure sur le massif du Phu Sang, dans les montagnes de Truong Son, sur les bords du fleuve Mékong, dans la Vallée des Jarres, dans les grottes de Pak Ou, sur les falaises karstiques de Vang Vieng, à travers les chutes d’eau de KhouangSi et de Khone Phapeng, etc. La liste est tellement longue, qu’où que vous passiez au Laos, vous êtes assuré de tomber sur des panoramas époustouflants. Ces derniers vont de pair avec la diversité des espèces animales dans les nombreux points d’eau comme en surface.