Le e-liquide contenu dans les cigarettes électroniques est un mélange aromatisé et visqueux permettant de créer la vapeur une fois chauffé. C’est celui-ci qui constitue le goût de la cigarette électronique. Pour les habitués du vapotage, la sélection du liquide est une étape importante. Les vapoteurs choisissent ceux qui leur correspondent le mieux.

Une charte visant à respecter les non-fumeurs

e-cig19De leur côté, l’Assemblée nationale votent l’interdiction de la cigarette électronique au travail. Il est désormais interdit de vapoter au beau milieu du travail. Les Associations SOS Addictions et Fédération diffusent une charte comprenant 9 règles pour le bon usage de l’ e-cigarette en entreprise. Ils ont pour but de changer la vision du vapotage en tant que cours de sevrage. Ils affirment que les vapoteurs ne doivent pas être vus comme des fumeurs, mais comme des personnes en cours de sevrage. Leur objectif est de sauver un maximum de vies sans que cela ne gêne les autres. La collaboration avec les médecins les amène à la conception d’une charte pour le bon usage de la cigarette électronique.

L’e-cigarette, comment en faire un bon usage

vapotageLa charte comprend 9 règles de savoir-vivre. Un vapoteur doit s’assurer que sa pratique ne dérange personne. S’il vapote dans une pièce, celle-ci doit être très bien aérée ou ventilée. Le choix arome e-liquide doux est à privilégier, comme ceux des fruits. Un fumeur doit s’abstenir si des enfants ou des adolescents sont présents dans la même pièce que lui. Quand les collègues toussent, il convient de s’assurer que la cigarette électronique ne les dérange pas temporairement. Il devrait utiliser des e-liquides plus fortement dosées en nicotine afin de diminuer le nombre de bouffées quotidiennes. Lors d’une réunion, ce dernier pourrait utiliser des formes orales de nicotine telles que les gommes ou les pastilles. Selon ces associations, les vapoteurs ne doivent pas être mis sur le trottoir avec les autres fumeurs. Cela pourrait causer la rechute.