Partir sur le champ de bataille expose le militaire à de nombreux risques et dangers. En plus de devoir éviter le feu ennemi, il doit faire face à l’hostilité de l’environnement et la rudesse du terrain. Pour cela, la tenue constitue la première protection pour le militaire. C’est une seconde peau qui se doit d’être résistante et solide. Voici donc les caractéristiques du tissu utilisé pour les habits militaires.

Anti-déchirures

Les spécialistes dans la confection de vêtements militaires utilisent un tissu particulier appelé Ripstop. C’est un textile tissé selon un maillage spécial. Il résiste très bien à la déchirure. Et dans le cas où le vêtement est troué par un projectile par exemple, le trou ou la déchirure ne s’agrandit pas. Le trou reste à l’état où il a été même si le soldat continue à le porter pendant plusieurs jours. C’est crucial en période de combat pendant laquelle il est impossible de changer de vêtement à tout bout de champ.

Les vêtements fabriqués avec le Ripstop protègent également le soldat des piqûres d’insectes, des ronces et des divers frottements. Cette toile résistante est durable et elle dispose d’une durée de vie plus longue, en plus de permettre un port prolongé.

Résistant aux éléments

Le Ripstop est aussi un tissu fabriqué à l’aide d’un mélange spécial de coton et de polyester. Cette caractéristique permet de protéger le soldat contre l’humidité. Il n’est pas imperméable et on peut donc le mettre en tout temps, mais il est déperlant. Un traitement spécial de sa surface lui permet de laisser couler l’eau sans le faire pénétrer à l’intérieur. Cette étoffe d’habit militaire reçoit également un traitement ignifugé.

Toutes ses caractéristiques renforcent la résistance du tissu militaire. Cette qualité est indispensable quand on sait que leur rôle et leur mission obligent les soldats à évoluer loin des zones de confort du citoyen ordinaire.