Chaque problème d’humidité a ses symptômes, causes, conséquences et traitements. C’est le cas de la remontée capillaire, un des problèmes d’humidité les plus communs dans les habitations. Découvrez comment se produisent les remontées capillaires, leurs conséquences et les traitements possibles.

Remontées capillaires : définition et symptômes

Avant d’être considérée un problème d’humidité, la remontée capillaire est un phénomène physique naturel. Il s’agit de la migration de l’eau depuis le sous-sol jusqu’au niveau des murs des habitations par capillarité. En effet, les murs enfoncés dans le sous-sol sont constitués de matériaux de construction poreux qui facilitent la remontée de l’humidité. Selon la profondeur de l’enterrement des murs et plusieurs autres facteurs, l’humidité peut remonter jusqu’à l’étage d’une habitation et jusqu’à environ 1m50 de hauteur.

C’est un phénomène qui concerne les anciennes constructions en particulier, mais peut aussi toucher les nouveaux bâtiments. Dans les deux cas, vous pouvez compter sur l’aide d’un expert comme Ecosystem Humidité pour résoudre le problème. Détecter un problème de remontée capillaire est assez simple. En effet, les signes sont souvent très visibles dans la partie basse des murs.

À l’intérieur de l’habitation, vous remarquerez la présence de salpêtre et de petits champignons, le papier peint se décolle, les enduits s’effritent et le plâtre se dégrade. À l’extérieur, on constate en particulier la formation des auréoles, des cloques et la dégradation du crépi. Tous ces signes sont alarmants et indiquent qu’une intervention professionnelle est nécessaire rapidement.

Causes et conséquences des remontées capillaires

Comme indiqué avant, les remontées capillaires touchent les anciens bâtiments en particulier parce que leurs murs sont souvent dépourvus de coupure capillaire. Elles se produisent aussi quand il y a beaucoup d’eau saturée en sels minéraux au niveau des fondations, en l’absence d’une arase étanche ou en présence d’un réseau de passage d’eau sous le bâtiment. Des matériaux trop poreux ou un terrain avec capillaire (réseaux capillaires qui permettent à l’eau de remonter) favorisent également l’apparition des remontées capillaires sur les murs.

Un expert du domaine comme Ecosystem Humidité vous aide à trouver la cause exacte du problème et ainsi à déterminer la solution la plus adaptée. Il est recommandé d’intervenir rapidement pour éviter des conséquences graves plus difficiles à réparer. Outre les indices visibles cités en haut (salpêtre, auréoles, champignons, etc.), les remontées capillaires peuvent aussi causer l’apparition d’efflorescences et de moisissures. Le niveau d’humidité dans l’habitation augmente, ce qui diminue le niveau de confort et de bien-être et peut entrainer des problèmes de santé, surtout des problèmes respiratoires et articulaires.

Traitements contre les remontées capillaires

Il existe différents traitements capables de lutter contre les remontées capillaires. Cependant, seul un professionnel peut vous proposer le traitement adéquat à votre situation. En effet, un traitement inadapté peut s’avérer dangereux pour votre maison et aggraver le problème au lieu de le résoudre.

Pour lutter contre les remontées capillaires, vous pouvez opter pour l’assèchement des murs par géomagnétisme ou par centrale d’assèchement. Vous pouvez aussi choisir le drainage qui vise à évacuer l’eau stagnante dans le sol, l’injection de résine qui permet de boucher les capillarités dans le mur ou le cuvelage qui consiste à appliquer un revêtement étanche à l’eau.

La mise en place d’une membrane étanche est également une option, permettant de mieux protéger les fondations et empêcher les infiltrations. Le traitement à choisir dépend de la cause des remontées capillaires comme vous l’expliquera votre professionnel.

Vous connaissez maintenant les causes et conséquences des remontées capillaires ainsi que les traitements possibles. N’hésitez pas à faire à un expert dès que vous remarquez un indice d’humidité sur vos murs extérieurs ou intérieurs.