Les communes de la Côte basque rencontrent des problèmes sur la gestion de l’eau potable. Depuis plusieurs années déjà, la partie sud des Landes et l’agglomération Adour Côte basque connaissent un énorme développement se traduisant l’accroissement des besoins en eau. Le Syndicat mixte de l’usine de la Nive a assuré la gestion et l’alimentation en eau de ces zones jusqu’au début des années 2000, à partir de la Nive. Le Conseil général des Landes a lancé des campagnes de recherche d’eau à la fin des années 90 pour localiser les nappes présentant des potentiels intéressants. Ainsi, deux zones ont été retenues, l’une à Ondres et Labenne et l’autre autour d’Angresse. Depuis le 1er janvier 2015, la quasi-totalité de la commune de Soorts-Hossegor est alimentée en par une usine de production pouvant fournir 20 000 m³ d’eau par jour, alors qu’en 2003 cette dernière n’alimentait que Labenne, Cap-Breton et Angresse.

Nouvelle saison touristique sur la Côte basque

Pour la saison estivale, les réservations sont en baisse sur la côte comme pour le Pays basque intérieur. 80 % des professionnels sont même inquiets surtout pour le villages de vacancesmois de juillet. Ce sont les villages de vacances et les campings qui enregistrent les moins bons résultats avec respectivement 16 % et 30 % de « bonne fréquentation ». Par rapport à 2013, 58 % des pros estiment que la fréquentation française et étrangère est stable. En juin, les courts séjours ont redonné le moral à tous les professionnels. Si la filière thermale et les activités sportives ont connu une tendance à la hausse, les hébergements dressent quant à eux un bilan de l’avant-saison plutôt négatif notamment pour les résidences de tourisme, les villages-vacances et les campings avec une situation dégradée par rapport à la même période de 2013. Une location juillet Cote basque serait peut-être donc une très bonne affaire.