La température idyllique, la douceur de vie et les plages de sable fin de la Polynésie Française vous font rêver ? Vous souhaiteriez vous expatrier vers Tahiti ? Alors pour poser vos valises dans ces iles paradisiaques, il faudra passer par l’étape de la recherche d’emploi. Nous vous livrons quelques chiffres et quelques conseils pour une expatriation en Polynésie française réussie.

Le marché de l’emploi en Polynésie française

Avant de décider de vous expatrier en Polynésie française, sachez qu’il y a environ 20% de chômage en Polynésie française, il va donc falloir redoubler d’effort si vous souhaitez trouver un emploi. Il n’existe aucune allocation chômage sur place. C’est pourquoi il est conseillé de trouver un emploi avant de s’expatrier en Polynésie française.  

L’économie en Polynésie française est fragile, néanmoins il existe de belles opportunités dans les secteurs du BTP, du commerce, de l’aquaculture et de la perliculture. Pour les professeurs et les militaires, il y a également de belles occasions à court et moyen terme.

Sachez également que le tourisme représente 13% du PIB. Ce secteur recrute donc énormément. De plus, l’informatique et le BTP sont des secteurs très dynamiques en Polynésie française. Enfin, la Polynésie française est souvent à la recherche d’infirmières. Si vous êtes dans les métiers de la santé, il est fort probable que vous trouviez un poste rapidement.

Les conditions pour travailler en Polynésie française

Tous les ressortissants français présentant un passeport ou une carte d’identité française peuvent venir travailler et s’expatrier en Polynésie française sans demander d’autorisation. En revanche, comme en France métropolitaine le travail non déclaré est illégal et est donc sanctionné. Votre employeur devra donc obligatoirement vous déclarer auprès organismes sociaux et de l’administration fiscale.

Les démarches pour s’expatrier en Polynésie française

Si vous avez trouvé votre travail et que vous êtes prêt à faire vos valises, alors il est temps de parler des démarches administratives pour les expatriés en Polynésie française.

Avant de partir, il vous faudra vous entretenir avec la CPAM pour comprendre les démarches à suivre en Polynésie française. En effet, vous devrez obligatoirement vous inscrire à la CPS, l’équivalent de la sécurité sociale en France. Et pour cela, il faut parfois que la CPAM vous signe certains papiers.

Il est aussi important d’ouvrir un compte en banque en Polynésie française une fois sur place. Puisqu’il faut compter environ une semaine pour obtenir un chéquier et environ un mois pour une carte bancaire. Il est conseillé de commencer par cette démarche.

Une fois que vous aurez trouvé votre logement, vous pourrez alors commencer les démarches pour obtenir l’électricité et Internet.  En ce qui concerne l’électricité, vous pourrez faire appel à EDT Engie qui pourra vous fournir du courant en moins de 24h. Et pour Internet, vous pourrez choisir entre la rapidité et un débit limité (Viti) ou une connexion internet allant jusqu’à 8 Méga mais qui prend plus de temps à être installée (Mana).

Avant de vous expatrier en Polynésie française, gardez bien en tête que le coût de la vie est 39% plus cher qu’en France métropolitaine (source : étude de l’ISPF, 2016).