La perte d’un proche est un moment difficile, mais il faut quand même penser au modèle de pierres tombales dans lequel le défunt sera déposé. C’est un des éléments essentiels pour l’organisation des obsèques. Face aux différents types de tombes existants, il faudra considérer certains éléments avant de prendre une quelconque décision. Pour vous faciliter la tâche, voici quelques conseils sur le choix d’un monument funéraire.

Les différents modèles de pierres tombales

Il existe des pierres tombales faites de granit, ce genre de matière est plus abordable et très tenace face aux intempéries. C’est une tombe qui ne nécessite pas d’être entretenu régulièrement. Certaines personnes préfèrent celle qui est en pierre, mais celle-ci requiert beaucoup d’entretien, car elle est poreuse. À cet effet, elle peut être rapidement couverte de poussière et noircit peu à peu.

Pour ceux qui souhaitent utiliser des pierres tombales à un tarif raisonnable, il y a des mairies qui offrent des monuments d’occasion. Ces derniers proviennent des concessions non renouvelées ou abandonnées par la famille du défunt. En fait, les communes procèdent par le système d’enchères et la personne qui a donné le prix le plus élevé peut disposer de la tombe. Pour mettre la main sur des pierres tombales d’occasion, vous pouvez effectuer des recherches sur le web, car certaines familles ne veulent plus reconduire la concession funéraire et la vendent.

Peu de marbriers funéraires optent pour le marbre comparé aux autres types de pierres tombales. Il n’est présenté qu’en deux sortes de couleur, en noir ou en blanc. Cette matière ne peut pas résister aux intempéries à savoir la pluie. De plus il est très difficile de trouver un bloc de marbre et il s’avère être un peu coûteux.

Choisir le modèle de pierres tombales adéquat

On choisit le modèle de sépulture selon le mode d’inhumation décidé par la famille. Il s’agit d’un monument funéraire dans le cas où le corps du défunt sera mis dans un cercueil. En outre, un monument cinéraire peut recevoir plusieurs urnes, il est donc moins imposant et facile à déplacer. Mais vous pouvez aussi opter pour des monuments mixtes qui permettent de regrouper plusieurs cercueils et urnes dans une seule sépulture.

La religion du défunt détermine également le monument funéraire approprié, car il se peut que le défunt fût adepte d’une culture particulière. Pour un catholique, la tombe est identique à celle qu’on retrouve habituellement dans les cimetières, vous pouvez la différencier grâce à la gravure d’une croix présentée sur la tombale. Par contre les sépultures musulmanes sont démunies de dalle, mais avec une stèle sculptée très remarquable. En ce qui concerne les juifs, leurs tombes sont raffinées et de grande taille.

Considérer la forme du monument funéraire

Le choix de la disposition de la sépulture revient à la famille, cela inclut son ornement. Ainsi, cette dernière peut choisir le modèle de stèle funéraire qui lui semble adéquat. Sa forme peut aussi dépendre de la réglementation du cimetière. Vous pouvez trouver donc des monuments simples dotés d’une stèle doucine, des monuments plus sophistiqués ayant une stèle sculptée, et d’autres qui ont un style plutôt jardinier rempli de verdure. Cette forme représente la personnalité du défunt ou la position sociale de la famille, sa religion et aussi l’hommage que ses proches veulent lui donner.

Pour personnaliser une pierre tombale, la famille doit savoir de quoi elle est composée. Ainsi, elle peut revêtir un soubassement, on parle ici de la pierre qui est directement reliée au sol. Il y a ensuite la tombale, la stèle qui est la partie verticale et la semelle. Les proches ont donc une totale liberté de ne pas inclure l’un de ces différents éléments.

Évaluer son prix

Le tarif d’un monument funéraire change en fonction de la région où l’on souhaite effectuer l’enterrement. Il peut donc être de 1900 euros pour celui avec une simple présentation et de 15 000 euros si vous choisissez une sépulture plus luxueuse.

Pour bien choisir le modèle de pierres tombales qui convient à votre budget, il va falloir tenir en compte des matériaux ainsi que les ornements qui la constituent. Ainsi, son prix varie selon l’origine et la qualité du granit utilisé pour sa construction, la taille de la sépulture et les travaux de terrassement à effectuer.